Certaines personnes seraient elles plus sensibles que d’autres ?

Dans son livre Eliane N. Aron nous dit que 15 à 20% de la population est dotée d’une grande sensibilité. (Hypersensibles, mieux se comprendre pour s’accepter, Eliane N.Aron, éditions marabout)

Mais qu’est ce que la sensibilité ? C’est une aptitude de l’être vivant de réagir de façon adaptée aux modifications du milieu, à éprouver des sentiments, de la tendresse, de la compassion pour autrui. Il faut tout de même signaler que certaines personnes sont plus sensibles à ce qu’elles voient, d’autres à ce qu’elles entendent, goûtent ou sentent.

Et l’hypersensibilité ? Elle est définie comme une sensibilité excessive. Ce sont des personnes qui vivent de leurs ressentis mais il faut reconnaître qu’il n’existe pas de critères pour la mesurer. Toutefois, les personnes dotées d’une grande sensibilité sont bombardées d’informations. « Très souvent, j’ai pu constater que l’hypersensibilité repose fondamentalement sur un phénomène d’amplification » ( Hypersensibles, trop sensibles pour être heureux ? Saverio Tomasella , éditions eyrolles) L’hypersensibilité n’est pas une maladie. Il est possible d’apprivoiser sa sensibilité, de l’exprimer mais comment voir les atouts positifs quant au quotidien, il en est autrement. Souvent, une aide extérieure permet de répondre aux questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses.